Office des transports du Canada Symbole du gouvernement du Canada

On va de l’avant [mars 2012]

Mise à jour des normes internationales en matière d’accessibilité pour les voyages aériens

L’Office des transports du Canada joue un rôle de chef de file dans la rédaction des mises à jour des normes et des pratiques recommandées en matière d’accessibilité, ainsi que des documents d’orientation connexes de l’Organisation de l’aviation civile internationale. Comme membre du groupe de travail sur les personnes ayant une déficience, l’Office rédige des modifications à une annexe de la Convention relative à l’aviation civile internationale intitulée « Facilitation du transport des personnes ayant besoin d’assistance. » Grâce à son expertise en élaboration de normes en matière d’accessibilité réglementaires et volontaires pour le système de transport du Canada, l’Office est en bonne position pour diriger l’initiative.

Le groupe de travail, qui est composé de 16 autres états membres, a recueilli les renseignements existants sur les normes en matière de transport accessible pour les personnes ayant une déficience. Les membres du groupe de travail collaboreront pour trouver un terrain d’entente et finaliser les modifications apportées aux normes et aux pratiques recommandées en matière d’accessibilité, ainsi qu’aux documents d’orientation connexes de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

L’Office donne une présentation à la conférence gouvernementale sur le handicap

Le Bureau de la condition des personnes handicapées a été l’hôte de la 2e conférence gouvernementale sur le handicap tenue les 25 et 26 janvier, lors de laquelle les divers paliers du gouvernement et des organismes communautaires ont eu l’occasion de se pencher sur des sujets liés à l’accessibilité.

Les représentants de l’Office ont présenté des renseignements sur son Comité consultatif sur l’accessibilité (CCA) comme un modèle de collaboration efficace entre l’industrie, le gouvernement et les personnes ayant une déficience. Ils ont également donné un aperçu de la manière dont les besoins en matière d’accommodement d’un grand groupe diversifié peuvent être satisfaits par l’intermédiaire de la communication ouverte et d’une préparation minutieuse. Ainsi, les rencontres personnelles se passent en douceur et toutes les personnes qui y assistent ont la même occasion d’y participer.

Un membre du CCA a aussi présenté à l’auditoire sa perspective sur son travail avec l’Office à l’élaboration de règlements, de codes de pratiques et de lignes directrices de l’industrie sur l’accessibilité.

Perspectives changeantes : le Programme de sensibilisation aux inCAPACITÉS du Centre de réadaptation de l’Hôpital d’Ottawa

Depuis les 25 dernières années, le Centre de réadaptation de l’Hôpital d’Ottawa offre de la formation conçue pour réduire les obstacles et promouvoir l’inclusion des personnes ayant une déficience dans la société.

Les séances de formation remettent en question certaines des suppositions, des attitudes et des croyances générales au sujet de l’incapacité. Les participants aux séances assisteront à :

  • des témoignages sincères de personnes vivant avec des déficiences qui mettent l’accent non seulement sur les défis auxquels elles font face, mais aussi sur les stratégies de vie;
  • des simulations de mobilité réduite, de déficiences visuelle et auditive (p. ex. se déplacer dans un édifice en portant des lunettes de protection qui réduisent la vision);
  • des séances hautement interactives qui les encouragent à élargir les idées et à remettre en question des croyances populaires « par défaut » concernant les déficiences.

En tant que tribunal quasi judiciaire chargé d’éliminer les obstacles abusifs aux possibilités de déplacement des personnes ayant une déficience dans les installations et le réseau de transport de compétence fédérale, l’Office comprend à quel point cette formation peut être utile. L’Office encourage les employés à participer à de telles formations afin d’apprendre directement des voyageurs ayant une déficience et de mieux connaître leur situation, ce qui favorisera leur interaction avec ces personnes.

Les membres de l’industrie du transport peuvent également bénéficier de ce type de formation, qui les aide à mieux comprendre quels sont les obstacles possibles à l’inclusion et leur permet de cerner et d’aborder les questions, ce qui, par conséquent, contribue à rendre le voyage plus accessible, où chacun a sa place.