On va de l'avant [juin 2011]

L'Office constate un bon niveau d'accessibilité à Marine Atlantique

Dans le Sommaire des rapports de surveillance et de conformité publié en mai, l'Office des transports du Canada a constaté un bon niveau d'accessibilité pour les personnes ayant une déficience aux gares maritimes de Marine Atlantique situées à North Sydney et à Port aux Basques.

Parmi les caractéristiques d'accessibilité offertes, notons par exemple :

  • des aires de débarquement et d'embarquement en bordure de la voie routière, près des entrées et des sorties;
  • des aires de stationnement désignées;
  • des installations pour l'embarquement et le débarquement des traversiers;
  • des annonces publiques claires.

De plus, lors de l'entretien et de l'adaptation de son navire « Atlantic Vision », Marine Atlantique a tenu compte des recommandations fournies par l'Office sur l'amélioration de son accessibilité.

Bien que l'Office ait recommandé certaines améliorations supplémentaires, telles que l'ajout de signalisation supplémentaire à la gare maritime de Port aux Basques et l'élaboration de contrats de services de transport terrestre accessible à la gare maritime de North Sydney, il a affirmé que Marine Atlantique se conforme largement aux dispositions des codes de pratiques volontaires régissant l'accessibilité des gares de voyageurs, l'accessibilité des traversiers et l'élimination des entraves à la communication avec les voyageurs ayant une déficience.

Le rapport de conformité est offert dans les deux langues officielles et sur divers supports.

Outil pour aider les transporteurs aériens à fournir aux voyageurs des contrats clairs et simples

L'Office est fier d'avoir lancé un tout nouvel outil pour aider les transporteurs aériens à présenter de façon claire et précise leurs engagements contractuels envers les passagers.

Le modèle de tarif porte sur 28 sujets, notamment les prix et les frais, les retards à l'horaire des vols, le transport des enfants, la manutention des publication/bagages et le service pour les personnes ayant une déficience. Un tarif est le contrat de transport entre un transporteur aérien et ses passagers.

Selon la loi, tous les transporteurs aériens doivent avoir des tarifs qu'ils doivent mettre à la disposition du public. Le personnel de l'Office a conçu le modèle de tarif dans le but d'aider les transporteurs à respecter leurs obligations et de façon à aider les voyageurs aériens à comprendre leurs droits comme passagers.

Les sections sur l'accessibilité reflètent les pratiques actuelles des transporteurs et les plus récentes exigences canadiennes et internationales en matière de réglementation. Le modèle de tarif sera mis à jour régulièrement pour refléter les décisions de l'Office et les pratiques changeantes de l'industrie.

Le modèle de tarif est offert dans les deux langues officielles et sur divers supports.

Prochaine réunion du Comité consultatif sur l'accessibilité

Date : Les 17 et 18 octobre 2011
Lieu : Ottawa (Ontario)

Le Comité consultatif sur l'accessibilité (CCA) de l'Office est formé de représentants de la communauté des personnes ayant une déficience, de l'industrie des transports ainsi que d'autres parties intéressées.

La réunion est ouverte aux membres du CCA. L'Office offrira un compte-rendu de la réunion dans un numéro à venir de son bulletin On va de l'avant.

L'Office présente un exposé lors d'une conférence sur les droits des personnes ayant une déficience

La première conférence du gouvernement sur ​​les droits des personnes ayant une déficience a eu lieu le 23 mars 2011 à Ottawa, en Ontario. L'objectif était de fournir aux fonctionnaires fédéraux l'occasion d'en apprendre davantage sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies et les incidences de cette Convention sur leur travail quotidien. D'autres initiatives du gouvernement fédéral en matière d'accessibilité y étaient également mises en vedette.

Des représentants gouvernementaux ont proposé des exemples concrets sur la façon d'appliquer les articles de la Convention. Glenda Nicol, un membre du personnel de l'Office, a présenté un exposé sur l'article de la Convention qui exige des gouvernements qu'ils entretiennent des consultations étroites avec les personnes ayant une déficience et qu'ils sollicitent leur participation active. À titre d'exemple, Mme Nicol a décrit les activités de sensibilisation lancées par l'Office, y compris sa collaboration avec le Comité consultatif sur l'accessibilité.

Le Canada a ratifié la Convention le 11 mars 2010. Bien que le Bureau de la condition des personnes handicapées ait la principale responsabilité d'en coordonner l'application au palier fédéral, tous les ministères ont un rôle à jouer dans la réalisation des objectifs de la Convention.